En quoi consiste le regime Okinawa ?

En quoi consiste le regime Okinawa ?

0

Avec une espérance de vie de 82 ans, les habitants de l’Okinawa sont connus dans le monde entier pour leur longévité. Cette petite île située au large du Japon compte parmi sa population un très grand nombre de centenaires (26 /10000 habitants). Les chercheurs confirment que si les gens de cette île tiennent aussi longtemps, c’est surtout grâce à leur mode de vie et leur alimentation. Le régime Okinawa est donc une diète qui s’inspire des habitudes alimentaires des habitants de l’île à laquelle il doit son nom.

Le principe du régime Okinawa

Les pratiquants du régime Okinawa savent qu’il ne faut jamais quitter la table l’estomac plein. L’objectif est de ne pas avoir une sensation de lourdeur en se levant. 70% des nourritures du peuple d’Okinawa proviennent de la nature. Les céréales, les fruits et les légumes constituent donc la base de leur alimentation. Le régime autorise la consommation de poisson. La viande n’est pas interdite, mais en quantité bien plus faible par rapport au poisson. S’ils vivent plus longtemps, les centenaires d’Okinawa ont beaucoup travaillé et marché durant leur jeunesse et continuent à le faire jusqu’à ce que leur état physique ne leur permette. Le régime Okinawa encourage le repos, car ceci joue un rôle important sur notre santé. Le fait de savoir quand s’arrêter permet aussi de limiter le stress, un allié de la prise de poids.

Rien que des avantages pour les pratiquants du régime

Tout ce qui est recommandé par le régime Okinawa n’apporte que du bienfait pour l’organisme. Vivre plus longtemps, c’est d’ailleurs le souhait de la grande majorité des terriens. En adoptant ce régime, non seulement on peut rallonger notre espérance de vie en préservant notre santé, mais l’on peut aussi garder la ligne. Par ailleurs, ce régime est fait pour tout le monde, souhaitant ou non perdre du poids. 

Articles similaires

Aucun commentaire

Poster un commentaire

*

This Blog will give regular Commentators DoFollow Status. Implemented from IT Blögg